Guide de l'Afrique du Sud

Accueil > Dossiers > Le vin en Afrique du Sud

Le vin en Afrique du Sud

Avec environ 102 000 hectares de vignes, l’Afrique du Sud est le premier producteur africain de vin et le 9ème au monde. La viticulture sud-africaine amorce son développement véritable dès le XVIIe siècle avec les colons hollandais qui plantent les premières vignes au Cap. A cette époque, le vin de Constance, un vin liquoreux figure parmi les plus réputés au monde. A ce titre, il est très prisé aux Amériques et en Europe. L’arrivée de près de deux cents huguenots français permet à la viticulture de se développer davantage dans ce pays.

La production de vin en Afrique du Sud est la plus importante à Stellenbosch et à Paarl fournissant à eux seuls plus de 45%. Cette production demeure aujourd’hui dominée par les variétés blanches même si ces vingt dernières années, on note un net progrès pour ce qui est des cépages rouges. Pour ce qui est des principaux cépages rouges, le Cabernet-Sauvignon vient en tête avec 12% des surfaces implantées et est du Shiraz, du Pinotage, du Merlot et du Cinsault. Quant au blanc, Steen qui est classé premier avec 18% et suivi du Sultanine, du Colombard, du Chardonnay, du Sauvignon et du Hanepoot.

La viticulture sud-africaine d’énormes progrès juste après la fin de l’apartheid. Pour preuve, de 150 domaines de viticoles il y a des années, on est passé à 550 actuellement. Cette révolution en Afrique du Sud est marquée par la diversification des vins produits et également par l’exploration de nouvelles régions. Les choix individuels des producteurs de ce pays font aussi partie des éléments qui ont favorisé ce développement spectaculaire de la production de vin dans cette partie de l’Afrique australe. En Afrique du Sud, l’œnotourisme est en pleine croissance. Ce qui permet une découverte aux domaines de l’échantillonnage des vins de la région. La plupart des caves vinicoles possède un restaurant intégré. Elles proposent des mets exquis et les plus réputées sont situées à Paarl, à Stellenbosch, à Constantia, Franschoek et à Stellenbosch.

mercredi 31 juillet 2013, par Afrique du Sud


Portfolio